Le projet d’établissement « Ambition Cap 2021 », qui fixe les orientations du SDIS pour les années à venir, engage le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) de l’Ain dans une démarche visant à imaginer une utilisation plus efficace des Centres de Première Intervention Non-Intégré (CPINI) qui le souhaitent. Il confirme également l’utilisation du principe des expérimentations qui permettent de mettre en oeuvre des solutions adaptées en fonction des acteurs et des territoires, à condition de faire l’objet d’une évaluation.

C’est dans ce contexte que le projet concernant les CPINI voit le jour.

Dans le cadre de cette initiative, il est proposé de mener une expérimentation visant à mettre en oeuvre de nouvelles modalités d’engagement opérationnel des CPINI de Replonges et des 3 Bâgé-Dommartin-Saint-Sulpice.

Ces deux CPINI, volontaires pour s’engager dans ce dispositif, représentent un effectif de 53 sapeurs-pompiers volontaires et une activité de près de 400 interventions annuelles.

L’expérimentation portera sur les activités opérationnelles suivantes :

– Engagement en autonomie d’une équipe pour des missions d’assistance à personne / levée de doute sans transport

– Engagement du Véhicule Tout Usage (VTU) pour des missions de sécurisation (LSEC), ouverture de porte ou renfort brancardage dans le cadre d’une opération de secours.

Elle sera conditionnée, dans un premier temps, par la signature d’une convention avec les autorités de gestion des deux CPINI. Ce document a pour objet de définir les relations entre la commune concernée et le SDIS de l’Ain (modalités d’intervention, administratives et financières).

L’expérimentation débutera le 1er décembre 2019, pour une durée de 6 mois. Une évaluation sera ensuite conduite à compter du 1er février 2020.