03 85 36 37 18

Replonges

Présentation

Situation géographique

La commune de Replonges est située sur la rive gauche de la Saône, face à la ville de Mâcon.

Elle se situe au carrefour d’importants axes routiers et autoroutiers :
RD 1079 – RD933 – A40 – A406. Cette position géographique privilégiée a attiré d’importantes entreprises qui se sont installées dans les zones d’activités Combe de Veyle et plus récemment « Mâcon-Est ».

Données démographiques

La commune compte 3 722 habitants pour une superficie de 1 660 hectares.

La Mairie

Horaires Contact
lundi, mardi, jeudi, vendredi :  8h30-12h00 / 14h00-17h30

mercredi matin :  8h30-12h00

120 Rue du Paget 01750 REPLONGES

Tél : 03.85.31.18.18

Mail : mairiereplonges@wanadoo.fr

Le Conseil Municipal Mandat 2014 – 2020

Le Maire : Bertrand Vernoux

1er adjoint Jean-Pierre Réty

2e  adjoint : Sylvette Prudent

3e  adjoint  : Christian Gaulin

4e  adjoint : Pascale Robin

5e adjoint :  Jean-Paul Bénas

Les Conseillers municipaux

Nadine Boivin

Denis Chatelet

Dominique Blanc

Laurence Berthet

Raphaël Monterrat

Ginette Ravat

David Berry

Jocelyne Chameroy

Alain Deveyle

Christine Paccaud

Franck Monterrat

Marie-Claire Desbrosses

Cédric Tanton

Catherine Caille

Pascal Chevret

Christelle Joly

François Paquelier

Florence Poncet

Philippe Bourret

Sophie Berny

Bernard Riche

 

0 km
de Mâcon
0 km
de Bourg-en-Bresse
0 km
de Lyon
Mairie de Replonges

Culture et traditions

Chronologie

L’occupation humaine de Replonges est vraisemblablement très ancienne du fait de sa situation au bord de la Saône, voie de communication naturelle, et ainsi que le prouvent les outils, silex, fragments de poteries, pièces de monnaie datant d’époques différentes, trouvés à l’occasion de travaux.

Dans les textes, Replonges apparaît dès le commencement du Xème siècle. Divers documents font mention de l’existence, en 910, de la « Villa Montem » puis « Villa Montis » qui devait être Mons, ainsi que de transactions en 997, 1208 et au cours du XIIIème siècle

Les templiers possédaient de riches domaines dans la paroisse. Dépendant de la sirerie de Bâgé jusqu’en 1272, la paroisse eut à souffrir des luttes incessantes entre celle-ci et l’Evêque de Mâcon. Si les marquis de Bâgé ont été les seigneurs dominants, on trouve mention du fief de la Tour de Replonges qui fut remis par Amédee VI, Comte de Savoie, à Antoine de Monspey, en reconnaissance de ses services en 1380.

Jusqu’à la fin du XVIIIème siècle, la propriété et l’utilisation de la prairie donnèrent lieu à de violentes contestations entre les Replongeards et « les envahisseurs mâconnais ». En 1685, un procès fut intenté contre les bouchers de Mâcon. D’autres disputes avec les communes de Saint-Laurent-sur-Saône et Feillens concernèrent aussi la délimitation de leurs territoires respectifs.

En 1789, Replonges était une communauté du baillage, élection et subdélégation de Bourg-en-Bresse, dont la justice dépendait du marquisat de Bâgé.

Environnement

La Prairie, dont la propriété et l’utilisation ont marqué l’histoire de la commune au long des siècles, est toujours soumise à une pratique ancestrale « la vaine pâture ». Située entre la Saône, son canal de dérivation et les zones d’habitation, elle est classée « Natura 2000 » car elle est un lieu privilégié pour la faune (le râle des genêts, le courlis cendré…) et la flore propres aux zones humides.

Les berges de ces voies navigables sont un lieu de promenade calme et reposant très apprécié de la population.

Urbanisme

L’habitat essentiellement pavillonnaire, est dispersé en 24 hameaux. Compte tenu de sa configuration, la commune comporte plusieurs pôles d’attraction principaux qui sont la Madeleine et le Creux (commerces).

Retrouvez toutes les informations relatives à la commune sur le site : www.replonges.fr