Saint-Bénigne

Présentation

Situation géographique

La commune de Saint-Bénigne s’étend entre la Reyssouze (limite sud) et la Saône (limite nord-ouest). L’habitat est dispersé en de nombreux hameaux dont les principaux sont Chamerande, Montrin, Nizerel, Ternant et Les Vernettes.

Données démographiques

Saint-Bénigne s’étend sur 1 650 Ha et abrite une population de 1 280 habitants.

La Mairie

Horaires Contact
Lundi : 9h-12h et 14h-18h
Mercredi : 9h-12h
Vendredi : 9h-12h et 14h-17h
1, Mairie-Prairie – 01190 Saint-Bénigne

Tel. : 03 85 30 33 27
Fax : 03 85 30 32 22

Courriel : stbenigne01@wanadoo.fr

Le Conseil municipal / Mandat 2020 – 2026

Le Maire : Emily UNIA

1re adjointe : Catherine POMMET

2e adjoint  : Gilles FONTAINE

3e adjointe  : Géraldine MALTERRE

4e adjoint : Philippe VILARD

Conseillers municipaux : Christian BROUILLARD – Chantal CHATAGNIER – Frédéric DELALANDE – Arlette DENIS – Jean-Paul DE SOUSA – Stéphanie DEY – Amélie FEVRE – Alain MICHEL – Christian PERDRIX – Christelle VAUCHER

Les agents de la commune 

  • Secrétaires

Evelyne SIXDENIER et Stéphanie BARD

  • Agent des services techniques

Rodolphe CORON

  • Agent polyvalent

Maria CERQUEIRA

  • Les assistantes maternelles

Anne FOSSARD et Adeline GAUTHERON

0 km
de Pont-de-Vaux
0 km
de Mâcon
0 km
de Bourg-en-Bresse

Culture et traditions

Origines

Les premières traces écrites concernant Saint-Bénigne sont relevées dans un diplôme de Charles le Chauve, daté de 847, prouvant l’existence de la commune. Sous les Sires de Bâgé, Saint-Bénigne comptait cinq fiefs, Grand Leal, Petit Leal, Montrin, Varennes et Merages. Les biens apportés par l’Abbaye de Tournus et les Sires de Bâgé ont constitué la première dotation de l’église paroissiale édifiée pour la première fois en 1099.

Vestiges

A la Révolution, la commune prit provisoirement le nom de Mont-libre. Elle retrouvait, et c’est la seule en France, le nom de Saint-Bénigne. Par la suite, de gros propriétaires, des notaires, occupèrent des « Châteaux » ou de riches demeures, comme le « Château ESTIENNE« . Au voisinage de l’église, un château fut démoli en 1927, sur l’emplacement actuel du lotissement du « Village ». La grille restaurée marque l’ancienne entrée. Tout près, une Maison « Haute et Basse » fut destinée à l’enseignement de jeunes enfants avec l’assistance de Madame POISAT.

L'église

L’ancienne église romane a été détruite pour faire place à l’édifice actuel aménagé grâce à la générosité de Michel POISAT en 1864. Des dalles funéraires dressées au sud du chevet, rappellent la présence de propriétaires de fiefs, comme DUPONT de MONTPLAISANT, Comte de Loriol, seigneur des lieux de Leal.

La Seconde Guerre mondiale

Au cours de la Dernière guerre, Saint-Bénigne, fut un haut-lieu de la Résistance. Certaines fermes étaient des points d’accueil pour les combattants.

L’Abbé Victor LANGARD fut l’un des héros. Une plaque apposée sur le mur du presbytère en 2006 rappelle son activité clandestine.

Services

Service scolaire

La commune de Saint-Bénigne compte une école, composée de 6 classes, qui accueille les enfants de la petite section de maternelle au CM2.

La cantine scolaire et la garderie périscolaire sont gérées de manière associative.

Autres services

La commune dispose d’un Centre de première intervention non intégré (CPINI) dirigé par le Lieutenant Christian PERDRIX.

Depuis le 1er mars 2019, Saint-Bénigne possède une salle multifonctions. Cette salle de 300 m2 est utilisée par les associations et louée au public.